Emmabuntüs Forum
Collectif pour le réemploi des ordinateurs et distribution Linux basée sur Debian

  Accueil -  Tutoriels -  Téléchargements -  Vidéos -  Interviews -  Qui sommes-nous -  Nous contacter -  Soutenir


distrowatch le 2 janvier 2024

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

oui

  • Jr. Member
  • **
    • Messages: 54
distrowatch le 2 janvier 2024 nous annonce un nouveau fichier ISO emmabuntüs et emmabuntüs nous dit sur son site le proposer en 2 variantes, 32 et 64 bits.

par solidarité avec les pauvres des autres continents et de chez nous qui auraient des ordis 32 bits, dont on bride VOLONTAIREMENT la légitimité (CE QUE EMMABUNTÜS NE FAIT PAS, GRAND merci emmabuntüs, je n'utilise plus que des versions 32 bits et le ferai aussi longtemps que je le pourrai!  En effet, mon i7 7 cores est organisé en core de chacun 32 bits: c'est son état le plus naturel et correspond à l'occupation principale qui est de traiter des textes et non pas des calculs astronomiques! L'industrie tente de nous faire gober des crapauds avec les 64 bits...

merci en tous cas de ce merveilleux cadeaux de lancement de la nouvelle année!


je viens de télécharger l'iso de 32 bits et vais la graver et l'activer dans les minutes qui viennent.

ma distro préférée est la version 3, 32 bits, avec son énorme offre de logiciel, wine prêt à l'emploi etc.

la 4. avait déjà forcé à des concessions. que va-t-il en être de la 5.?

peut-on compléter et le résultat est-il équivalent à ce que l'on avait de but en blanc dans la version 3. (basée sur buster) que j'utilise toujours (qui est toujours téléchargeable et dont les dépôts semblent être encore complets et encore répondre "présent"?


Note: J'ai l'impression que la 5 en 32 bits existe déjà depuis un certain temps et que seule la 5.1 soit nouvelle. est-ce la réalité?

RAJOUTE À 23 H15:  oui, c'est correct, il y avait une alpha que j'avais donc préalablement testée!
« Modifié: janvier 02, 2024, 11:14:52 pm par oui »


oui

  • Jr. Member
  • **
    • Messages: 54
ai démarré la nouvelle version qui démarre impec en 32 bits, mais où je ne vois rien de révolutionnaire.

vu la taille des iso's, ce que l'on aurait pu souhaiter, c'est de se concentrer sur un seul gestionnaire de fenêtre qui, de nos jours, aurait à être bien sûr lxqt (en y ajoutant peut-être thunar, vu que la manip est différente de celle de pcmanfm-qt surtout au niveau des réglages. de toute manière, quand je peux, c'est nemo que je préfère!

et sur un seul bureau, celui de gnome étant chaque jour meilleur, et considérablement moins volumineux.

de plus, falkon est une horrible usine à gaz... un apt purge falkon ne le révèle pas vraiment: ce sont ses dépendances dont la taille est colossale car il s'agit de webengine! à la place, j'ai mis pour quelques ko à télécharger dans la 3 (buster, là les 3 paquets sont encore proposés) epiphany-browser + midori + webkit à la place et effacé le monopoliste qui veux tuer seamonkey, firefox-esr.

mais cette version 5 32 bits semble être un succès et je le lui souhaite (par contre, la machine de forum fait des histoires... j'ai du revenir à mon linux quotidien pour placer ce message, probablement parce que la machine de forum a constaté que «une autre machine s'est logée à votre place»! Ors j'ai répété plusieurs fois le login avant de revenir en arrière: si le clavier (US INTL) fonctionne dans emmabuntüs 5.1, il n'y avait pas d'erreur de ma part!


Patrick

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
    • Messages: 960
    • Emmabuntüs The distribution sleek, accessible, equitable
A la fin de notre dernière annonce de sortie de la 5.1 nous listons les annonces de sortie des versions précédentes : https://emmabuntus.org/le-2-janvier-2024-emmade5-debian-12-bookworm-recoit-sa-premiere-mise-a-jour-pour-la-nouvelle-annee/

Pour les concessions nous avons supprimé Wine et OnPlayLinux à partir de la version 5.0 suite à un nouveau mode de compression de l'iso pour gagner un peu en vitesse de lancement de l'iso et c'est expliqué ici https://emmabuntus.org/le-29-aout-2023-emmade5-debian-12-bookworm-en-version-stable/

Pour remettre Wine voir ici https://forum.emmabuntus.org/index.php?topic=674.msg2821#msg2821 mais l’intégration ne sera pas aussi aboutie que ce que nous faisions avant. 


oui

  • Jr. Member
  • **
    • Messages: 54
merci Patrick, de ces explications.

oui, évidemment, Wine est un embêtement, un réel embêtement, dans une autre usine à gaz, car selon ce qu'on veut faire sous windows, on doit intégrer des tas de logiciels qui ne sont pas linuxiens du tout comme mono, ce qui avait, et c'était compréhensible, semé la discorde à l'époque où quelques roublards voulaient l'imposer par la petite porte, c'est à dire en intégrant comme dépendance obligatoire de chaque distribution un petit logiciel nécessitant mono (j'ai noté que mono est dans la emmabuntüs 3.)

peut-être est-il préférable, quand on en a besoin, de bifurquer sur la virtualisation, ou d'ajouter en block un windows 95 comme paquet pour linux mais séparant bien les 2 systèmes. j'aimerais d'ailleurs vraiment bien utiliser l'un des dits paquets (il en existe plusieurs, de l'ordre de 1 Go chacun "squashé" car il existe vraiment au moins un logiciel utile qui n'a jamais été remplacé depuis Windows 95, avec lequel chacun peut très facilement se  fabriquer soi-même un dictionnaire comme il veut, par exemple français-une quelconque langue togolaise se contentant, au moins à la rigueur, des caractères ASCI, sans le moindre stress: on crée le dico de démarrage avec un seul couple de terme, par ex. «commençons» (en togolais, je ne connais pas le correspondant, en allemand, ce pourrait être «los») et au fur et à mesure que l'on écrit d'autres mots en français, le dico demande s'il doit apprendre l'équivalent de ce mot s'il n'est pas déjà connu, sinon, il donne lui-même cet équivalent! Je m'étais bricolé à l'époque une dico pour écrire en japonais ce que j'apprenais en japonais via des polices de caractères que je me fabriquais moi-même! Aujourd'hui, le paquet linux faisant tourner dans une fenêtre du bureau Linux le contenu de la fenêtre de Windows 95 (nécessairement plus petite, car la résolution des ordis de l'époque était bien plus faible) pourrait donner à Linux des images de fichiers des lecteur A:, B: etc de Windows. Par contre, je ne sais plus comment on lit / enregistre de telles images (on devait le faire exceptionnellement parfois, par ex. pour changer le format des disquettes standards. On pouvait alors soit enregistrer plus de données, soit rendre illisible par quiconque ignorant quel format était utilisé le contenu des disquettes, une formule de cryptage donc bon marché)... Cette connaissance est notamment nécessaire pour convertir sous Linux des disquettes de logiciel de l'époque ne serait-ce que pour les installer dans le paquet Windows qui ne les contient pas encore, ce à commencer par le logiciel de dictionnaire, qui s'appelle Ways2, du prodigieux programmeur, mathématicien, plongeur en grandes profondeurs et pianiste virtuose suisse Hannes Keller (voir Wikipedia).