Emmabuntüs Forum
Collectif pour le réemploi des ordinateurs et distribution Linux basée sur Debian

  Accueil -  Tutoriels -  Téléchargements -  Vidéos -  Interviews -  Qui sommes-nous -  Nous contacter -  Soutenir


ma version tiny d'emmabuntüs

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

oui

  • Jr. Member
  • **
    • Messages: 54
bonjour, je viens de finir ma première version tiny d'emmabuntüs 32 bits. je l'ai faite avec la version 3 (Debian Buster) parce que je la connais mieux et qu'elle est de but en blanc plus compacte mais la version actuelle va suivre aussi. Elle s'installe vite et facilement par le Refractainstaller qui y est inclus. Mon Iso fait ainsi 1,6/1,7 GO seulement. Est-ce que cela peut intéresser quelqu'un d'autre?

voici le contenu de /usr/share/applications: abiword.desktop, alsamixer.desktop, arial_fonts.desktop, brother.desktop, calibri_fonts.desktop, change-emmabuntusdock.desktop, chatons.desktop, clementine.desktop, codecs_audio.desktop, codecs_video.desktop, display-im6.q16.desktop, dwservice.desktop, emmabuntus-config-dock.desktop, emmabuntus-tools.desktop, emmabuntus-welcome.desktop, enable-emmabuntusdock.desktop, featherpad.desktop, feh.desktop, fix_tearing.desktop, flatpak.desktop, framadrop.desktop, framapad.desktop, framasoft_services.desktop, framatalk.desktop, gimagereader-gtk.desktop, gnumeric.desktop, gparted.desktop, gspeech.desktop, hplip.desktop, hp-uiscan.desktop, htop.desktop, im-config.desktop, init-emmabuntusdock.desktop, inxi-gui.desktop, jitsi_meet.desktop, kompozer.desktop, libreoffice_ecoles.desktop, lock-emmabuntusdock.desktop, lxqt-about.desktop, lxqt-admin-time.desktop, lxqt-admin-user.desktop, lxqt-config-appearance.desktop, lxqt-config-brightness.desktop, lxqt-config.desktop, lxqt-config-file-associations.desktop, lxqt-config-globalkeyshortcuts.desktop, lxqt-config-input.desktop, lxqt-config-locale.desktop, lxqt-config-monitor.desktop, lxqt-config-notificationd.desktop, lxqt-config-powermanagement.desktop, lxqt-config-session.desktop, lxqt-hibernate.desktop, lxqt-leave.desktop, lxqt-lockscreen.desktop, lxqt-logout.desktop, lxqt-reboot.desktop, lxqt-shutdown.desktop, lxqt-suspend.desktop, lxqt-user-switcher.desktop, lxqt-xfwm-settings.desktop, lxqt-xfwmtweaks.desktop, lxqt-xfwm-workspaces.desktop, mhwaveedit.desktop, mimeinfo.cache, mtpaint.desktop, multisystem-liveusb.desktop, nano.desktop, nmtui.desktop, no_freesoftware_install.desktop, nted.desktop, openboard.desktop, org.keepassxc.KeePassXC.desktop, org.midori_browser.Midori.desktop, pavucontrol-qt.desktop, pcmanfm-qt.desktop, pcmanfm-qt-desktop-pref.desktop, pppoeconf.desktop, pysycache-admin.desktop, pysycache.desktop, python2.7.desktop, python3.7.desktop, q4wine.desktop, qlipper.desktop, qps.desktop, qterminal.desktop, qterminal_drop.desktop, ranger.desktop, remove_language_not_use.desktop, scratch.desktop, screensavers, squeak.desktop, start-emmabuntusdock.desktop, transmission-qt.desktop, turboprint.desktop, tuxmath.desktop, tuxtype.desktop, veracrypt.desktop, viewnior.desktop, vim.desktop, vlc.desktop, vokoscreen.desktop, wine-browsedrive.desktop, winetricks.desktop, wine-uninstaller.desktop, wine-winecfg.desktop, wine-winetricks.desktop, xcalc.desktop, xedit.desktop, xsane.desktop



oui

  • Jr. Member
  • **
    • Messages: 54
comment cette version tiny a-t-elle vu le jour?

hum, comment dire? Emmabuntüs est une sorte de distribution à jumeaux siamois... Une foule de choses y sont proposées en double. Ors je n'en utilise pour mon propre besoin que la petite moitié. Et en gardant les deux jumeaux siamois, je m'interdis de démarrer en RAM, ce qui augmente la rapidité de mon ordi, rend sensible aux virus (Puppy Linux est quasi totalement insensible aux virus, ce depuis sa création avant 2004! Et il fonctionne comme ça), et ferme la porte aux indiscrétions. C'est pourquoi je préfère démarrer en live depuis le RAM. Mais quand la taille de l'ISO devient trop importante, celà n'est guère possible, voir franchement plus possible par manque de mémoire vive RAM. Alors je me suis dis, je dois virer l'un des jumeaux siamois.

J'ai donc effacé dans «synaptic» d'abord tout ce qui concerne notre trou noir, géant, «webengine»! On a l'impression que «falkon» soit de taille modeste. Que non: c'est à cause uniquement de «falkon» que l'on installe «webengine»! Puis j'ai fait disparaître «mono». Même sous MS-Windows, ou, ici, «wine» (que j'ai conservé, à cause de la difficulté de le réinstaller avec tous les bons réglage, mais qui est 100% linuxien et est prêt à la sacrifier, peut encore le faire: c'est un très gros paquet!), on n'a pas besoin partout de «mono» et, si on l'efface par "apt remonve" et non pas "apt purge", on garde les réglages, et je le tiens pour facile à réinstaller.

Puis je n'ai gardé qu'un seul "office", celui de gnome (excepté pour le navigateur: «midori» fait exactement la même chose et se contente de la version «webkit» dont le reste a besoin, alors qu'avec le «web» de Gnome = «epiphany-browser» (et oui, c'est précisément le jour de l'épiphanie que j'ai décidé de ne pas l'installer au vu de son encombrement face à très peu d'avantage) il faut empiler un nouveau webkit sur le précédent (qui reste en vertu des prescriptions de dépendences!). «links» est aussi installé mais fonctionne en mode CLI (interprète en ligne de commande). Et comme présentation, j'ai installé «mgp» = «magic point». Une excellente calculatrice est toujours installée en mode graphique, «xcalc», de même que le vénérable éditeur «xedit» et la visionneuse «xditview». Je préfère «xli» à «feh». Mes fournisseurs de messagerie électronique me fournissant aussi chacun un excellent client courriel qui me suffit, je peux supprimer gaiement la messagerie «thunderbird» de «mozilla» ainsi que «firefox», puisque «midori» me rend les mêmes services en permettant d'épargner 1/3 de GO de mémoire!

Mon bureau consiste donc en links, nano, wordgrinder, ranger en mode CLI, et, en mode graphique, featherpad, xedit, abiword, xcal, gnumeric, magicpoint, xsane, viewnior, mtpaint (traitement d'images et prise d'écran), mhwaveedit (éditeur de fichiers son), nted (éditeur de partitions musicales), gimagereader, tesseract-ocr (traitement de textes disponibles seulement comme images imprimées de texte et non pas en fichiers, ce qui fait qu'on ne peut pas par ex. l, s faire traduire par https://translate.google.com ou autre: il faut les convertir en fichier préalablement!), gv (pour lire et / ou imprimer les documents en *.pdf).

Les jeux et tux paint, n'entrant plus en considération à mon âge ont aussi été supprimés, ce au profit de «granule» (le bac à fiches virtuelles pour apprendre, par ex. les langues), et, donc, nted, bien plus important pour moi (notre fille a déjà joué, c'est son métier de musicienne, plusieurs fois à quelques pas des gens comme M. et Mme Macron, Mme Merkel, MM. Xin Jinping, Modi, Trump, Putin et Erdogan (concert du G20 et d'autres circonstances). Mais il a fallu apprendre en tant que gamine la musique et l'écriture musicale! C'est bien plus important que de s'exercer avec de simples jeux! Le monde de Linux n'a en plus d'un quart de siècle pas appris à gérer cette réalité...

Le reste, les jeux, libre-office, thunderbird, firefox, falkon, xfce4 et divers petits doublets ne sont plus là.

Dans ma version purement personnelle, je vais rajouter, au besoin, et en fonction des possibilité de nos PCs, le navigateur «luakit», «merkaartor», «swi-prolog avec elpa-prolog», «aeskulap» (imagerie médicale, notre fils est médecin), et dans celle pour nos enfants «marble» et «ucb-logo» (les livres, en anglais, de Brian Harvey sont très généreusement gratuits sur le web...).